132boutchou portail pour les parents et enfants

Accueil / Eveil & Psy / Eveil & psy / Nuit difficile:explications

Il ne veut pas dormir !

|

Conseils et astuces contre le trouble du sommeil de bébé : angoisse, cauchemar, terreurs nocturnes ...

Troubles du sommeil chez l'enfant: explications et conseils.
Quel que soit l'âge, votre enfant peut présenter des troubles du sommeil durant sa nuit.
Entre 6 mois et 3 ans, 25 à 50 % des enfants présentent des troubles du sommeil.
Angoisses, terreurs nocturnes, cauchemars, peur du noir, comment se manifestent-ils et que faut-il faire ?

Les terreurs nocturnes et les cauchemars

Les terreurs nocturnes se manifestent souvent en début de nuit et génèrent une grande agitation voir des cris mais pourtant votre enfant continue à dormir profondément. Ainsi, pour les terreurs nocturnes, ne le réveillez pas mais restez auprès de lui pour l'apaiser en le caressant délicatement. Le lendemain, inutile de lui demander ce qui s'est passé, il l'ignore et vous risqueriez de l'inquiéter.
Pour les cauchemars, plutôt en milieu ou fin de nuit, la situation est différente puisque votre enfant est réveillé et encore tout effrayé de ce qu'il vient de vivre. N'hésitez pas à le rassurer,à le prendre dans vos bras.
Expliquez lui qu'il s'agit d'un "mauvais rêve" et demandez lui de vous le raconter afin de lui faire verbaliser ses angoisses. Enfin, restez près de votre enfant le temps que ses angoisses s'apaisent.

La peur du noir et des monstres

En grandissant, l'enfant est de plus en plus conscient de son environnement et les peurs de l'orage, du noir et du loup apparaissent. Ainsi, juste après son coucher, votre enfant vous rappelle, terrifié, visage pâle et regard effrayé;...
Pour juguler cette angoisse, tout d'abord ne vous moquez pas de lui et surtout rassurez-le. Vérifiez avec lui qu'il n'y a rien mais évitez cependant de rentrer dans son jeu. Dites-lui que vous êtes à coté, là pour le protéger tout comme son doudou.
Enfin, vous pouvez laisser une petite veilleuse dans sa chambre ou laisser la lumière du couloir allumée ou encore , acheter des petites étoiles phosphorescentes laissant percevoir la nuit comme une amie magique plutôt que comme une ennemie.

Il refuse d'aller se coucher

Tous les soirs,votre enfant vous répète inlassablement le même scénario et vous supplie de ne pas aller se coucher, de rester avec vous sur le canapé.
Votre enfant ressent le besoin de tester vos limites, veut participer à la vie familiale et considère le dodo comme du temps perdu... Ainsi, il redoute la séparation et l'inactivité!
Pour l'aider, entourez-le de calme, prévenez-le qu'il va bientôt être l'heure de se coucher et montrez vous ferme et sure de vous lorsque vient ce moment : ne craquez pas à ses implorations!

Votre enfant vient tout le temps dans votre lit

C'est sa façon à lui de calmer ses peurs (peur du noir, monstres et cauchemars) et de retrouver son sommeil.
Ce rapprochement est souvent majoré durant la période oedipienne durant laquelle votre enfant cherche à déranger l'intimité de votre couple et se rapprocher ainsi du sexe opposé (son père ou sa mère).
Cependant, votre enfant à besoin de repère clair et il est préférable de poser les limites sans quoi cette pratique risque d'entraîner des troubles chroniques du sommeil.
 Ainsi, raccompagnez le en douceur dans son lit (même s'il pleure), laissez lui un objet qui le rapprochera de vous ( votre oreiller par exemple) et dites lui que chacun doit avoir son espace.

Votre enfant a du mal à s'endormir

Certains enfants ne trouvent pas le sommeil une fois couchés: ils ont besoin de peu de sommeil, sont couchés trop tôt ou sont de nature anxieuse.
Pour  y remédier, essayez de trouver son rythme, l'heure à laquelle les signes de fatigue arrivent et apprenez lui à les reconnaître. Aussi, au moment du coucher, sécurisez votre enfant avec des câlins et un moment de paroles et d'échange afin qu'il puisse évacuer ses soucis de la journée.

A lire, pour apprivoiser la nuit

  • Il y a un cauchemar dans mon placard, par Mercer Mayer. Edition Gallimard Jeunesse, 5,50 euros,
  • Au lit les petits !, par Mara Bergman et Marjolaine Pottiè. Edition Bayard Jeunessse, 10,90 euros,
  • Le lit magique, par John Burningham. Edition Seuil Jeunesse, 12 euros

Les unités du sommeil spécialisées en pédiatrie

  • Unité du sommeil , Centre hospitalier Lyon Sud, 04 78 86 17 90
  • Laboratoire d'exploration fonctionnelle et neurologique pédiatrique, Clinique St Jean du Languedoc à Toulouse, 05 61 54 90 72
  • Centre des pathologies du sommeil, Hôpital Robert Debré à Paris
  • Centre d'exploration multifonctionnel, Hopital Necker enfants malades à Paris, 01 44 49 50 57




Extrait video Il ne veut pas dormir !
Articles similaires ...


Posez vos questions !

2 commentaires

Bonjour ! Je te conseille de lui chanter une berceuse tout en enregistrant ta voix lors de ta « prestation ». Tu pourras ensuite lui faire écouter cette musique à chaque fois qu’il doit s’endormir. Le son de ta voix enregistrée le rassurera et il pourra plus facilement trouver le sommeil. Si cela ne marche toujours pas, je te conseille de consulter un spécialiste.

— Marcus D / Mon, 17 Aug 2015

Bonjour,
Tous les soirs mon fils de 18 mois hurle quand je le couche.
J'ai l'impression d'avoir tout essayé (nous avons mis en place un rituel de coucher, je ne le relève jamais, je vais juste le rassurer toutes les 5-10 minutes mais ne reste que quelques secondes)
Ce soir, cela fait 1 heure que ça dure. Je ne sais plus quoi faire.
Si vous pouvez m'aider, je vous en serai reconnaissante.
Cordialement ,
Amelie

— Amelie / Thu, 17 Jul 2014

Veuillez entrer le résultat de l’opération arithmétique affichée sur l’image ci-contre :

Veuillez entrer le résultat de l’opération arithmétique affichée sur l’image. =





TEST >template=psy / page-id=226 / parent-id=349<