132boutchou portail pour les parents et enfants

Accueil / Eveil & Psy / Eveil & psy / Vivre avec un bébé intense

Comment vivre avec un bébé intense ?

|

Comment vivre avec un bébé aux besoins intenses ? : bébés aux besoins intenses, besoin intense ...

Les parents de bébés aux besoins intenses (BABI) sont immanquablement épuisés par le rythme que leur impose leur enfant, et accablés par les conseils inappropriés et les reproches qu’ils subissent de la part de leur entourage.

Le maternage proximal

La première chose à faire lorsqu’on se retrouve confronté à un bébé aux besoins intenses et d’ACCEPTER, ne surtout pas lutter, sous peine d’entretenir les sentiments négatifs, la rancœur et les frustrations. En ne répondant pas aux besoins de votre bébé et à leur intensité, vous risquez d’aggraver les difficultés. Et le meilleur moyen de répondre aux besoins de votre bébé sera d’adopter le maternage proximal.

Le portage

L’écharpe de portage sera votre meilleure alliée. Car votre bébé ne pouvant être déposé, tout ce qui est écharpe, porte-calllin (La Leche League), porte-bébé Tonga ou porte-bébé chinois, vous permettront de vaquer à vos occupations en procurant à votre bébé le contact humain qui lui est si essentiel.

Le cododo

Adepte ou non du cododo, vous constaterez rapidement que le lit parental est généralement le seul endroit où un BABI accepte de s’endormir, collé à vous. Que vous le vouliez ou non, vous allez probablement rejoindre la grande communauté des parents qui « cododotent » ! Renseignez-vous pour adapter votre mode de couchage de la façon la plus sûre et la plus confortable possible.

L’allaitement

Si vous allaitez votre bébé, vous constaterez que le sein est souvent un des rares choses qui parviennent à apaiser un BABI, mais… pas à chaque fois !

L’écoute et la réponse aux besoins du bébé

Non, on ne laisse pas pleurer les tous les jeunes bébés, intenses ou pas, sans chercher à savoir ce qui ne va pas. S’il pleure, c’est qu’il a besoin de quelque chose. Satisfaire les besoins de son bébé, même intenses, fait partie du contrat parent-enfant. Il y va de sa sécurité affective. Les parents doivent répondre au maximum aux besoins de leur bébé, toujours dans la mesure de leurs capacités (ce qu’ils peuvent donner et ce qu’ils acceptent de donner).

Le conjoint

Les mamans sont généralement en première ligne pour s’occuper d’un BABI. Le rôle du papa et son soutien devient alors primordial. Il reconnaît la particularité de son enfant, l’accepte tel qu’il est, ce qui lui permet d’être alors accepté par le bébé en retour. Il soutient la maman face au monde extérieur : « Notre enfant est comme ça, que cela vous plaise ou non ». Il fait comprendre à l’entourage que toute aide est bienvenue, dans la mesure où on accepte le bébé tel qu’il est, qu’on ne lutte pas pour qu’il s’adapte aux autres et à l’idée qu’on se fait d’un bébé « comme il faut » (si, si, vous savez bien: celui qui est décrit dans les livres de puériculture !).

L’entraide

Il est indispensable de rencontrer d’autres parents de BABI afin de se sentir soutenus, compris et pouvoir échanger quelques « trucs » même s’ils ne fonctionneront qu’une fois ou deux. L’entraide entre parents intenses est également très appréciable quand on peut échanger des heures de garde. Qui mieux qu’une maman intense peut comprendre et s’occuper du bébé intense d’une autre maman ? Ces échanges de garde, quand ils sont possibles, permettent à l’une de deux mamans de souffler, se reposer, recharger ses batteries. A charge de revanche. Si l’on se fie aux témoignages, il serait même presque plus facile de s’occuper de deux BABI que d’un seul.

Ça s’arrête quand ?

A partir de quel âge peut-on espérer une désintensification des besoins du bébé ? Difficile à dire. On constate cependant quelques étapes importantes :
  • Quand le bébé tient assis seul. Il accepte, parfois, alors davantage d’être posé.
  • Quand il marche à quatre-pattes, ou rampe : le BABI est en mesure de découvrir le monde par lui-même et il est souvent un grand explorateur. Les bras de maman perdent alors, un peu, de leur intérêt.
  • Vers 3 ou 4 ans, on constate de nettes améliorations. Cependant, les bébés aux besoins intenses resteront des enfants extrêmement éveillés et vifs, curieux de tout, très actifs et sensibles, déterminés et exigeants, d’une force intérieure incroyable. Ils resteront surtout des enfants fascinants !

D'autres informations sur les bébés aux besoins intenses





Articles similaires ...


Posez vos questions !

0 commentaire

Veuillez entrer le résultat de l’opération arithmétique affichée sur l’image ci-contre :

Veuillez entrer le résultat de l’opération arithmétique affichée sur l’image. =





TEST REF: >template=psy / page-id=232 / parent-id=349<